Didier Becchetti ArchitectesMerci de patienter quelques instants
Partager

Le parti architectural manifeste les volontés majeures d’insérer harmonieusement les bâtiments dans leur environnement proche et lointain, aussi bien à l’échelle du site que du grand paysage. Il propose une écriture architecturale et volumétrique contextuelle adaptée aux différentes fonctions réparties dans les bâtiments construits par le projet. La composition du plan masse donne à lire une organisation simple et rationalisée. La volumétrie fractionne les espaces par fonction.

Le bâtiment de distillation s’inscrit en continuité et dans des proportions similaires au bâtiment de production existant. La sur-toiture construite sur le bâtiment existant crée un lien visuel évident et redéfinit un ensemble production cohérent et unique. Le bâtiment d’administration implanté en amont des zones de production, couvert par une toiture à deux pentes, vient compléter cette « façade » des installations du site et ainsi affirmer la cohérence du projet. L’architecture affirme sa présence et son identité par la création de longs débords de toiture, caractéristique de l’écriture industrielle et renforcer encore la perception unitaire de l’ensemble depuis l’espace public.

Le vocabulaire architectural puise ses références dans la tradition volumétrique locale, fil d’Ariane de la composition actuelle et à venir. Son minimalisme, revenant aux fondamentaux de l’architecture, inscrit le projet dans son programme et manifeste sa modernité.

Les bâtiments de production sont revêtus, dans leur partie courante, d’un bardage métallique de couleur vert foncé, au calepinage d’épines aléatoires. Les structures métalliques créant les débords de toiture en pignon restent apparentes sur les façades latérales afin de créer un effet subtil de couronnement. L’attention portée au calepinage du bardage, dissociant soubassement et partie courante et au traitement du couronnement renvoient à une composition très classique des façades distinguant, soubassement, partie courante et attique. La façade Nord est habillée, en partie centrale de panneau d’inox brossé, mettant en scène les ouvertures de l’atelier de distillerie. Seul le bâtiment de broyage est traité en maçonnerie pour faire écho à l’esthétique plus traditionnelle du bâtiment de production existant. Cette dichotomie dans le traitement des façades détache le volume de broyage afin de fractionner l’ensemble. La définition de l’état de surface, l’homogénéité d’aspect et le traitement soignée du calepinage des façades deviennent des éléments fondateurs de la démarche conceptuelle.

ATELIER DE DISTILLATION «Le parti architectural manifeste les volontés majeures d’insérer harmonieusement les bâtiments dans leur environnement, aussi bien à l’échelle du site que du grand paysage. Il propose une écriture architecturale et volumétrique contextuelle adaptée aux différents éléments programmatiques.»

LIEU
Confidentiel

STADE DU PROJET
Esquisse - Juillet 2019

PROGRAMME
Création d'un atelier de distillation

MAITRE D'OUVRAGE
Privé

ARCHITECTES
Didier Becchetti Architectes

SURFACE
2460 m2 SDP

COUT DES TRAVAUX
2 976 800 € HT

IMAGES / PHOTOGRAPHIE
Julien Isnard